Accueil FORUM Inscription/connexion

Le Templier
par Oxalys


Zadjal Les vaisseaux du désert, de retour du foirail, Venaient de s’abreuver au caravansérail, Dans la fraîche oasis régnait l’effervescence. De gais caravaniers, riant de connivence, Sirotaient leur thé noir, partageant la pitance, Heureux de trouver là comme un air de bercail. Mon regard se porta sur une autre figure Près d’un fier destrier d’imposante stature. La croix des Templiers flottait sur sa monture, L’éclat de ses yeux pers filtrait par le ventail. Il ôta son chapel et d’une voix accorte : « Belle Dame veuillez accepter mon escorte, La route est périlleuse aux gens de votre sorte, Veiller à leur confort est notre sain travail. » Jusqu’à Jérusalem, terme de mon voyage, Il protégea mon sort, galant plein de courage. Onques n’oublierai-je ce beau pèlerinage, Me reste en souvenir un fil de son camail.

Chapel : casque des Templiers<br />
Camail : cotte de maille des Templiers<br />
<br />
Scène imaginaire située au temps des croisades dans une oasis du désert syrien près du Krak des Chevaliers<br />
<br />


Poème posté le 14/06/18


 Poète
Oxalys



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.