Accueil FORUM Inscription/connexion

Consolation
par Louis


À la lisière de la forêt, Superbe sapinière Hiératique et hardie, habite Une végétation mesquine. Bardane, aubépines, buissons, Séneçon, petits chênes. Une insouciance foisonnante Que l'automne colore. Mais, pour sa première visite, Le gel tue fleurs et feuilles D'un air désinvolte, enjoué. Les conifères rient. Les petits chênes , de rancoeur Accablés, se consolent : Bientôt la Noël, ces sapins Ne seront que décor.



Poème posté le 16/08/18 par Louis


 Poète
Louis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.