Accueil
Poésie libre / Néoclassique
              
Poésie libre / Néoclassique
         
Poésie libre / Néoclassique

Néoclassique
par Salus


L’incohérente tranquillité De la mourante fabulation, Le disparaître de la fiction , L’impréhensible, cette effraction Perpétuelle du limité, S’il en déplore l’heure fatale, S’il en condamne, folle incurie, L’imaginaire - l’âme surie – Et vilipende son ânerie - Qu’on pourrait croire parastatale, L’impréhensible se défendra Et fera croître l’irréel vrai ! Ainsi, comme Michael Faraday, Comme la ponte, le temps du frai - Et comme l’ombre sous l’œil de Râ, Tant qu’un poète, Pégase, rêve Que tu galopes dans les nuages, L’extravagance passe les âges, Nos nefs carènent leurs renflouages, Et l’immortelle Muse est notre Eve !



Poème posté le 10/10/21 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.