Accueil Forum Inscription/connexion

La clope
par Skywheeler


Entre deux doigts jaunis, tenue pas habitude C’est le mal qui s’installe en nous sournoisement Souvent alors que l’on est encore un enfant Mais voulant face à des grands prendre une attitude D’arrêter on se donne toute latitude, On emprunte un chemin qui nous rend dépendant Où il faudra imposer son tempérament Car pour s’en sortir il ne devra pas être prude Quoi de pire que ce tabac froid que l’on hume, Sinon celui qui n’a compris que l’on inhume Et qu’une vie entière part en fumée Et que n’a-t-on perdu son esprit dans la brume Pour que la dernière clope qui s’allume Ne soit pas tristement celle du condamné ?

Sonnet écrit en septembre 2018

Poème posté le 13/09/18 par Skywheeler


 Poète
Skywheeler



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.