Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / FARNIENTE / Un cousin paresseux

              
Thème du mois / Tous les thèmes / FARNIENTE / Un cousin paresseux

         
Thème du mois / Tous les thèmes / FARNIENTE / Un cousin paresseux

Un cousin paresseux
par Claudel


(Fable) Une nuit, maître Castor reçut la visite De son cousin colombien Aï Perezoso ; Accueillant, malgré lui, ce convive un peu sot, Il lui offrit l'hospitalité de son site. Un matin, à voir le rongeur travailler fort À consolider les digues de son barrage, Le Paresseux se reposa de son voyage Et se plut à dormir dans ce grand château fort. Les travaux de maître Castor étaient solides, Aucun prédateur n'avait franchi cette hutte ; Heureux dans l’abri à chanter une turlute, L'invité accumulait les bourdes stupides. Les journées passèrent dans ce camp de vacances Sans que son hôte relève le petit doigt Et sans aider son bon cousin comme il se doit. Le fainéant Aï dut se rendre à l'évidence... Que sa présence était possiblement de trop ; Un jour, sans dire un mot, Perezoso partit Conscient d'avoir perdu, hélas, son seul ami. Aurait-il dû aider Castor dans ses travaux ? Qu'on soit, dans un logis, logeur ou visiteur, Oui, il faut rendre service avec frénésie Oubliant caprice, foucade et fantaisie ; Sinon, il y aura péril en la demeure.

Tous droits réservés © Claude Lachapelle / septembre 2018

Poème posté le 19/09/18 par Claudel


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.