Accueil FORUM Inscription/connexion

Extase
par Pilar


Je me souviens de ce soir d’avril, Alors que le couchant s’éteignait. J’ai cru voir un nuage fébrile Qui dansait au sommet d’un pignet. Autour de lui d’autres s’éteignaient, Bus par l’ombre qui deviendrait nuit. Il semblait encore vouloir veiller, Trépignant d’impatience, sans un bruit. Je crus qu’il m’appelait doucement, Aussi, en franchissant le vitrage Je me sentis voler. Ondoiement, Courbes et droites pas de mon âge, En un clin d’œil je fus dans ses bras. Dans une valse avec mon nuage Nous comptâmes ensemble une, deux, trois. La musique était d’air, de lumière D’ombres colorées et chamarrées De vents portants, soufflants, incendiaires, D’infimes perles d’eau bigarrées. Tout à coup, le trou noir ! J’entendais... « Hé, redescends de ton beau nuage » On m’appelait, on me secouait. Retour brutal de ce doux voyage.



Poème posté le 22/09/18 par Pilar


 Poète
Pilar



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.