Accueil
Poésie libre / Sur mon vieux vélo
           
Poésie libre / Sur mon vieux vélo
       
Poésie libre / Sur mon vieux vélo

Sur mon vieux vélo
par Chedu

Highslide JS
par Chedu

Création avec Paint


J'ai souvent mouillé ma chemise Sur mon vieux vélo Alors, je l'ai déposé dans la remise Pour le mettre au repos Avec lui, j'ai eu bien des surprises Par monts et par vaux Parfois, il piquait sa crise À force de me porter sur son dos Ma vélocité était de mise Pour lui, plus que pour le pédalo Qui pourtant avait deux places assises Mais deux pédales en trop Il n'en faisait qu'à sa guise Sur les ''nids d' poules'' c'était chaud En danseuse, les fesses soumises Pour la selle c'était cadeau J'ai souvent mouillé ma chemise Sur mon vieux vélo Alors, je l'ai enfermé dans la remise Pour le garder au chaud Au tour de France, comme autour de Pise Dans les virages il se penchait trop Ça se terminait en ''queues d' cerises'' Le cul par terre sur les noyaux Sans carte ni matière grise Dans les descentes il jouait du turbo Si bien qu'à maintes reprises Déchaîné, il se barrait en solo Pour grimper, c'était toute une entreprise Il fallait le servir sur ses plateaux Mais ça, c'était avant qu'il me paralyse Les guibolles et l' bas du dos J'ai souvent mouillé ma chemise Sur mon vieux vélo Alors, je l'ai abandonné dans la remise Sans le moindre trémolo Sur lui, j'avais la main mise Sur son guidon en corne de taureau J'avais installé un pare-brise Et une clochette à grelot Le Dimanche en toute convoitise Pour son jour de repos Roues voilées, il m'emmenait à l'église Et d'un coup d' pédale au bistrot Quand j'étais sous son emprise Il se foutait bien de mon cardio. Si bien qu'après plusieurs prises j' arrivais le premier ... au labo. J'ai souvent mouillé ma chemise Sur mon vieux vélo Alors, je l'ai séquestré dans la remise Pour lui faire la peau Quand il était crevé c'était la mouise Le coup d' pompe de trop Du ''trou normand'' j'avais la maîtrise Mais, pas celle des boyaux Un jour, j'ai eu la méprise De lui coller une batterie sur le dos J'avais sans doute fait la bêtise De ne pas avoir choisi le pédalo Toutes options comprises Plus deux sacoches en ''croco'' Dégonflé, il en a fait ses valises Car pour lui ... c'en était trop ! J'ai souvent mouillé ma chemise Sur mon vieux vélo Alors, je l'ai pendu dans la remise Mais avec le cœur gros



Poème posté le 09/11/21 par Chedu


 Poète ,
 Illustrateur
Chedu



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.