Accueil
Poésie libre / Seconde variation
              
Poésie libre / Seconde variation
         
Poésie libre / Seconde variation

Seconde variation
par Salus


(Mélancolique) Aux rayons dorés D’un si grand soleil Qui m’étonne, Les vents adorés Balayent l’éveil De l’automne… Et je vais, lisant, Verlaine, tes vers A ce livre, Que tu fis laissant L’aube et l’univers Te rendre ivre… Ta musique, hélas, Miaule et m’envahit, Si languide, Propice aux cœurs las Dont le poids trahit La sylphide.. … Je vais au-devant Mauvais des hivers Impalpables, Plein d’esprits, de vent De voix et de vers, Et de fables…



Poème posté le 11/11/21 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.