Accueil FORUM Inscription/connexion

L'irréel
par Colline


L'irréel La lune tire sa reverence distraite Et le silence aux gazouillis en délire Au premier lever du jour à voilette A laissé choir le mirage qui déchire. Que des draps insaisisables jaugent l'argenté Par les ganses de moire froissées Caricaturant le souffle apeuré De la fée vagabonde enivrée. L'ampelite du ciel d'un bleu turquoise A l'invisible vadrouillant d'irréalité en bouture Égratigne le mirage de larges courbures Que le magicien suggérait de sa palette courtoise.



Poème posté le 24/10/18 par Colline


 Poète
Colline



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.