Accueil FORUM Inscription/connexion

Douce folie
par Myosotis


Puis, s'est levé le chant, dans la brise joyeuse, D'une étrange complainte aux accents chatoyants. La voix d'une sirène aux discours flamboyants Que susurre, sans fin, l'attirante enjôleuse. Me voilà prisonnière, en l'extase soyeuse, D'un jardin surprenant aux charmes verdoyants Où je me suis perdue en des bras prévoyants, Ivre de vivre encore, à l'heure périlleuse. Et je n'ai, désormais, de cesse de penser À ce troublant mirage où ma raison se cache En ses rires, ses pleurs, et ce vœux insensé, De ne quitter ce lieu et ma mélancolie. J'aurais voulu qu'il dure, au-delà de l'amour, Le délire brûlant ... de ta douce folie.



Poème posté le 24/10/18 par Myosotis


 Poète
Myosotis



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.