Accueil

Turpitudes
par Ori


Aujourd’hui, mon cœur est fracturé, Je ne pourrais plus le restaurer, Une fois de plus, il s’enfuit le bonheur, Me laissant en face de mon malheur. Vais aller m’enfermer en solitude, Là où vit l’univers des turpitudes, Ou s’enferme la raison, Tout comme dans une prison. Il est perdu le joyeux solitaire, Qui jamais, non jamais ne s’enterre, Qui fuit les êtres à l’infini, En aucun cas, jamais ne les nie. Je pars en voyage en solitude, Ou la vie est à tout jamais rude, Ou on y passe tout son temps à creuser, Pour doucement, tout doucement s’enterrer. Chut, chut, surtout en sortant ne pas la claquer, La porte derrière laquelle je vais rester, Penser juste à lancer une belle pelleté, Sur cette âme qui ne pourra plus s’envoler.



Poème posté le 30/11/18 par Ori



.