Accueil
Poésie libre / Sources
              
Poésie libre / Sources
         
Poésie libre / Sources

Sources
par Lau


Comme elle était la source, elle était la beauté, Un diamant, pardi, que l’unique divise, Multiplie à l’envi, douceur et cruauté. C’était Lune, Artémis et le temple d’Ephèse, Quand Tanit -ou Cybèle- à l’angle d’un caillou Crie « Oh ! Plaisir » d’un bétyle effleurant sa fesse. C’était au confluent de l’écho du you-you Mêlant l’aigu vers la parole que confesse Une âme que stressent l’hormone et « God bless you ! ». C’était oui, pas très loin des ors de l’hypophyse Où l’on, secret, se crée une divinité, Quand bien même un Léthé, le sacret fier nous fixe.



Poème posté le 14/01/22 par Lau


 Poète
Lau



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.