Accueil FORUM Inscription/connexion

Valérian,
par Nounouille


Homme de mes cinquante ans frileux Emporte-moi sous ton vent violent, Loin de nos avant-goûts hasardeux Mais tout près de nos vœux caressants. Aventurier, démon ou saint ange, Accroche-moi en riant tes étoiles A l’âme, au corps, comme long déluge En rayon de lune pêle-mêle. Tu sais, je deviens feu, seul langage, Sur tes jours éteints de douceurs pourpres Où ma loi sublime l’ombre sage De tes brûlants secrets de doux stupres.



Poème posté le 24/12/18 par Nounouille


 Poète
Nounouille



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.