Accueil

Encore toi
par La veuve noire


Je m'etais enfin soigné. Et j'avancais fièrement. Mais te revoila accroché. Comme un refrain imprudent. Tu as franchis tout les ponts. Et m'a attrapé par le cou. Prise de sursauts et frissons. Tu souris quand je fais la moue. Prisonnière sous ton poids A la merci de tes baisers Soumise aux assauts de tes doigts. Je te réclame sans m'arrêter. Lorsque tu pars je suis seule. Mais j'avance encore haletante. Fébrile et que rien ne console. Lorsque je suis dans ton attente.



Poème posté le 27/12/18 par La veuve noire


 Poète
La veuve noire



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.