Accueil Forum Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / ALEXANDRIN / Dans le verger du Diable

Thème du mois / Tous les thèmes / ALEXANDRIN / Dans le verger du Diable

Thème du mois / Tous les thèmes / ALEXANDRIN / Dans le verger du Diable

Dans le verger du Diable
par Skywheeler


C'est à suivre Sentiments que l’on aimerait ne pas avoir Empreinte de la chrétienté, c’est notoire Principes que l’on ne doit suivre assurément Tel ce nombre en acrostiche pour repentants. C'est moi ! On se croit bien au-dessus de la mêlée Rêvant par d’autres fortement d’être adulé Gratifié d’une grande reconnaissance, Un signe aussi d’une grande condescendance Envers des personnes considérées de haut Irritant même jusqu’à froisser son ego Lésant l’acrostiche à en perdre la raison En rogne Crise qui souvent conduit à l’emportement, Outragé, on arrive à des débordements Loin de tout raisonnement qui se tiendrait Enclenché par des sentiments, sans un regret Rien n’arrêtera une telle démence Et cet acrostiche aura alors tout son sens Épicurien ? Généralement, il assouvit un désir, Ogre bien souvent qui aime à se nourrir. Une envie qui pousse à en vouloir davantage Renonçant à l’abstinence comme un outrage, Mettant souvent en jeu un appétit hors-norme, Avalant sans compter pourvu que ce soit bon Ne tenant qu’au plaisir qu’elle procure au fond, Dévorant la vie aussi sous toutes ses formes Insatiable pour combler un petit creux, Savourant tout et pas uniquement des yeux Et l’excès d’acrostiche exaucera vos vœux. J’en veux ! Emprise voluptueuse d’un tel désir, N’ayant de regard qu’au doux plaisir d’acquérir, Voyant alentour ce que l’on veut posséder, Impossible plus longuement d’y résister Et l’acrostiche, sans hésiter, vous la donne Ne rien faire Principe inné compulsif à ne rien faire, Adepte d’un moindre effort plutôt salutaire, Remettre à demain est la devise d’ici Et de renvoyer aux Calendes grecques aussi S’adonnant au farniente, ce doux plaisir Sans se fouler, ça je pourrai vous le dire Et l’acrostiche, seul, peut vous la définir Radinerie Autrement dit, d’un nom très commun, c’est un rat ! Vivant en son logis, ne parlant presque pas, Animal ne pensant qu’à son pouvoir d’achat Riche dit-on, pouvant dormir dans de beaux draps, Il économise sans compter, parait-il, Calculant au plus juste et marchandant les prix. En acrostiche se lira sa raison d’être. Jouissance Le vice et la volupté sont revendiqués Une débauche dans un monde alcoolisé Xérès et nourritures d’épicurien Un plaisir charnel proscrit pour les chrétiens Rien de tout cela, c’est péché, n’est permis Et l’acrostiche très clairement vous le dit

Quand on est accro...stiche, écrit en janvier 2019

Poème posté le 01/02/19 par Skywheeler


 Poète
Skywheeler



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.