Accueil FORUM Inscription/connexion

L'entomologue
par Louis Vibauver


Croyez pas que j'ai le cafard Dès lors que j'observe des blattes: Je me pique au jeu sans retard Et leur comportement m'épate. Cherchant des poux laids de nature Dans les têt's, je me fais des ch'veux Mais avec le lombric bien sûr J'vois la vie en vert plus heureux. Entomolgu', j'aim' les p'tit's bêtes Celles qui mont'nt, rampent ou volent Celles qui saut'nt, piqu'nt ou furètent Et cell's qui dorm'nt dans le formol. Quand les guêp's me fil'nt le bourdon, Je prends la mouche comme le taon Et dare dar', j' pique un ron-ron Dans mon pucier pour un moment. Pas d' lézard avec les moustiques Les geckos sont mes domestiques Et dans ce cocon bien à l'aise Je suis au parfum des punaises. Entomolgu', j'aim' les p'tit's bêtes Celles qui mont'nt, rampent ou volent Celles qui saut'nt, piqu'nt ou furètent Et cell's qui dorm'nt dans le formol. Avec les ch'nilles, je redémarre Et papillonne à mes filets Pour attraper tout plein d'égards Les cerfs volants et les criquets. Je fais un travail de fourmi Pour tuer les mit's au logis Et bien teigneux je mets à mort Les termit's et les doryphores. Entomolgu', j'aim' les p'tit's bêtes Celles qui mont'nt, rampent ou volent Celles qui saut'nt, piqu'nt ou furètent Et cell's qui dorm'nt dans le formol. Pour bien chérir les demoiselles J'ai le nœud qui s'fait papillon Mêm' si je ne bats pas de l'aile A butiner fleurs et boutons. Lors, au plus profond des calices Je plong' ma trompe avec délice Sans peur des toiles d'araignées Ou de la mante trop affamée. Entomolgu', j'aim' les p'tit's bêtes Celles qui mont'nt, rampent ou volent Celles qui saut'nt, piqu'nt ou furètent Et cell's qui dorm'nt dans le formol.



Poème posté le 01/02/19 par Louis Vibauver


 Poète
Louis Vibauver



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.