Accueil FORUM Inscription/connexion

Le Vol du Bourdon
par Famineur


― Et hop ! capturé vif ce bourdon, qui à l’en croire était en vol ! Alors que ce « coiffeur de pivoine » prenait sans doute appui sur un pistil... Quoi qu’il en soit, c’est encagé qu’il arrive au labo, où mon scanner au trot vous le mesure, le numérise et le débite en équations. L’ordinateur en est saisi, le résultat sort aussi sec : quel que soit x ou y, l’animal en question est inapte à l’envol. ― Autrement dit messieurs, traduit le rapporteur, votre bestiole n’a que trop peu d’organe pour s’envoyer en l’air. ― Et manquer d’envergure quand on prétend nous voir de haut attente aux théories, assure un pythagoricien. ― Qu’on lui coupe les ailes, puisque leur emploi est sans objet, et donc un acte fanatique, plaide un quêteur de Prix Nobel. ― Ah oui ! approuve le Doyen, qu’on l’aide à respecter les lois de la Physique et à ne plus croire en dehors d’elles. Et moi qui croyais sages la science et son clergé, je vois bien qu’ils ont rendu aptère le bourdon, et que depuis... sa pivoine n’est plus coiffée.



Poème posté le 04/02/19 par Famineur


 Poète
Famineur



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.