Accueil FORUM Inscription/connexion

Bivouac
par Obofix


Séduits par la douceur et les millions d’étoiles, ils ont choisi ce soir de dormir en plein air, les pieux pélerins ont déserté les toiles pour gaver d’infini leur esprit grand-ouvert. Bientôt, sur le gazon, s’éteignent les parlottes. Le silence est de mise, il est passé minuit.
 Le rossignol s’est tu. Dans le bois, la hulotte ensorcelle en solo le calme de la nuit. Le jasmin, l’azalée, le lys et l’angélique mêlent au seringat leurs senteurs bucoliques mais un parfum s’invite en cette nuit d’été. Chatouillant des dormeurs la cellule olfactive, il n’est pas dépourvu de non-conformité. Lors, fuse dans le noir une question naïve : « Mais qui donc a pété ? »



Poème posté le 15/02/19 par Obofix


 Poète
Obofix



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.