Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / COURAGE / Belgrade, 27 mars 1941

Thème du mois / Tous les thèmes / COURAGE / Belgrade, 27 mars 1941

Thème du mois / Tous les thèmes / COURAGE / Belgrade, 27 mars 1941

Belgrade, 27 mars 1941
par Ombrefeuille


C'est un matin de mars où, du fond de la ville, Monte le grondement d'une intense clameur : Larmes et chants mêlés, embrassades, ferveur, Rumeur d'un peuple entier qui se dresse et jubile. Car le roi met un terme au pacte d'infamie Et s'assied sur le trône, écartant le régent ; Un roi de dix-sept ans qui s'avance au-devant De son destin terrible, en cette heure assombrie ... Il rend à son pays la liberté, la gloire, Rompant résolument les attaches du joug Qu'a gravé de son sceau la main d'un démon fou, Il rend à son pays la clef de son histoire. On danse dans les rues, on vibre d'allégresse, Car voici restauré l'inaltérable honneur De l'antique Serbie, son élan, sa splendeur, Son unique trésor et sa seule richesse. Le Führer ne saurait tolérer la bravade : La guerre est pour demain, peut-être pour ce soir ... Europe, souviens-toi de ce levain d'espoir, Europe, souviens-toi du printemps de Belgrade !

Inspiré par les faits que voici :

Depuis l'assassinat du roi Alexandre de Yougoslavie en 1934,
son fils Pierre étant trop jeune pour régner, c'est le prince Paul, frère du défunt roi,
qui assure la régence.
En 1937 et 1938, des accords de non-agression ont été signés
avec l'Italie et l'Allemagne.
En mars 1941, c'est un pacte tripartite que le régent signe avec Hitler et Mussolini.
Le 27 mars 1941, le jeune prince Pierre, anticipant sa majorité, monte sur le trône à 17 ans et rompt le pacte.
Aussitôt les Belgradois descendent dans la rue, ivres de joie, et acclament leur jeune roi, lui témoignant leur total soutien.
Du matin du dimanche 6 avril au soir du lendemain, les avions allemands pilonnent la ville. Ceci marque le début de la guerre dans les Balkans, une guerre particulièrement féroce.

Je publie ce poème à dessin le 24 mars 2019, vingtième anniversaire du début de la campagne de bombardements menée jusqu'au début du mois de juin 1999 par les pays de l'OTAN (dont la France, hélas) contre la Yougoslavie (du moins ce qu'il en restait), une campagne au cours de laquelle, chaque soir, les Belgradois se rendaient sur les ponts de leur ville, une bougie allumée à la main, pour défier les avions de la coalition.

Devant ces deux épisodes de l'histoire récente, témoins d'un courage hors norme, un seul mot : Respect !


Poème posté le 24/03/19 par Ombrefeuille


 Poète
Ombrefeuille



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.