Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / MORT / Les arbres du Pére Lachaise

Thème du mois / Tous les thèmes / MORT / Les arbres du Pére Lachaise

Thème du mois / Tous les thèmes / MORT / Les arbres du Pére Lachaise

Les arbres du Pére Lachaise
par Respect


Poètes, c’est souvent, qu’au début de l’automne Je m’en vais méditer près de vos chers tombeaux Afin d’illuminer ma poésie atone Et d’exalter mon âme à vos nobles flambeaux. Mais toujours en voyant vos fières sépultures, Où le marbre arrogant caresse votre orgueil Puis dévoile aux passants vos augustes figures, Je songe à l’illusion de l’emphase du deuil. Car sous ce déploiement de faste et de richesse Vous êtes enfermés dans vos caveaux précieux Qui n’entretiennent que votre ambitieuse ivresse. Folies de l’amour propre et génies prétentieux ! Parmi ces monuments épars dans la poussière J’aperçois les yeux noirs d’une innocente en pleurs, Qui, penchée sur l’abri d’une cendre vulgaire S’épanche sans espoir et gémit de douleurs : « Mon chérubin, tu dors, d’une douce innocence, Mon seul et vrai amour, lève-toi mon enfant ! Ecoute, c’est ta mère ! Ô ma seule espérance ! Réveille-toi ! Jamais tu ne dors si longtemps ! » Seule dans l’ombre obscure, elle implore de l’aide, Ne l’importunez pas ! Respectez son malheur ! C’est ainsi qu’à la mort une autre mort succède Sous la pierre est sa vie, dans la terre est son cœur ! Pour moi, ce petit homme emporté dans l’enfance Enterré près des grands, tout comme lui mortels, Incarne l’avenir, le gland d’un chêne immense Perdu dans le néant des orgueilleux autels.

Poème écrit à la suite d'une promenade au cimetière du Père Lachaise. Je suis parti visiter un musée mais la réalité s'est imposée.
Ce poème a reçu le troisième prix de poésie du concours international 2018 de l'association Poésie du point du jour dans la catégorie thème libre forme néo-classique.


Poème posté le 31/03/19 par Respect



.