Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / AIR / Un testament

              
Thème du mois / Tous les thèmes / AIR / Un testament

         
Thème du mois / Tous les thèmes / AIR / Un testament

Un testament
par Banniange


Je te confie ces vers afin que, si un jour Je viens à disparaître en un sanglot d'amour Pour l'avoir trop cherché dans les mers, les forêts, Les frimas envoûtés des châteaux oubliés, Les steppes infinies de l'âpre Mongolie, L'île aux cobras jaunes où pleurent des jonquilles, Hashima désertée, soufflée par les siphons, Et ce piton rocheux où grondent des démons, Pour l'avoir trop cherché dans les traces des fées Quand s'allumaient le soir les feux d'un ciel d'été, Dans l'air hallucinant qui hantait mes veillées Où je croyais sentir la douceur d'un baiser. Je te confie ces vers afin qu'un jour prochain Tu ailles les jeter du bord de la falaise Vers l'océan houleux aux cris de lamantins Tandis que s'évapore un parfum de mélèze.



Poème posté le 11/05/19 par Banniange


 Poète
Banniange



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.