Accueil FORUM Inscription/connexion

Guillemotine
par Violette


Elle découpe au ciseau d’argent De longues chaînes de silence En petits troncillons de mots Qui se tortillonnent en tous sens Sous la hachure meurtrissante Comme des mouettes riotantes Dans le grand vent éberlué A chaque bout elle fait des nœuds Pour éviter les contre-sens Puis elle les met à sécher Sur des ficelles de fortune Dans un grenier plein à chuter La récolte de sa nuit-lune *** Au matin le crib est rempli De mots qui prient De mots qui pleurent Elle les décroche saintement Puis les tamise et les assemble Elle appelle cela poésie Pour les liseurs de la débâcle *** Dans sa grange gît de la paille Où se plient les doubles-devins Ceux qui vivent entre les lattes Du plancher de sa grange à foin Ils dévorent à langue souple La cuisine si aigre-douce Qu’elle a mijotée dans sa nuit *** Puis ils s’en vont la tête aux nues Dans la neige et les doigts gourds Le cœur givré et les pieds lourds Déposer leur moisson de rêve Sous l’arbramots le bien nommé *** Tandis qu’elle sommeille en paille Dépouillée de tous ces mots tus Libérée de cette marmaille Qui dans sa tête s’entretue Demain elle sera évidée Comme une outre de peau ridée Et fermera les écoutilles Aux remous qui l’ont épuisée *** Demain ? *** 18 octobre 2010 * ©M.LAURENT – D’âme – dépôt légal ISBN 978-2-919390-02-1 **

thème difficile à définir
poésie ?


Poème posté le 04/06/19 par Violette


 Poète
Violette



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.