Accueil FORUM Inscription/connexion

Vivre avec ça
par Vincento


Chaque soir je vis le même scénario, Je m'assoies sur mon lit pour commencer ma nuit, Mais ses pensées me travaillent le cerveau, Et mon sommeil qui s'enfuit, Voilà bien ma veine, Malgré la fatigue cumulée, Mon cœur vit dans la peine, Depuis ce jour où tout a basculé. Dans mon dos un frisson, Le malaise qui s'installe, Je veux pas encore craquer sous la pression, J'en ai tellement marre d'avoir mal, J'en peux plus de se souvenir, Mon cœur ne s'en remet pas, Je tremble sans pouvoir intervenir, Vraiment pourquoi il m'a fait ça? Ses mains qui me caressent, Ses lèvres qui me goûtent, Cette sensation qui m'oppresse, Qui met ma confiance en doute, Ce geste en a suffit pour me briser, Cet homme m'a affaibli, Aujourd'hui je combats ces moments passés, Et les envies de suicide aussi. De cet acte de violence, Je dois continuer à me battre, De cette situation de malchance, Je ne dois pas me laisser abattre, Oui tu as eu ce que tu voulais, Tu as fais de moi ta chose, Oui tu as profité de moi enculé, Mais aujourd'hui je cause. Je vais dénoncer ce que j'ai vécu, Ton acte est impardonnable, Tu as osé me mettre à nu, Faire de moi une personne minable, Depuis ce jour je pleure, Mes larmes ont creusé mes joues, A cause de toi j'ai peur, J'ai toujours l'impression d'avoir mal partout. Ses mains qui me caressent, Ses lèvres qui me goûtent, Cette sensation qui m'oppresse, Qui met ma confiance en doute, Ce geste en a suffit pour me briser, Cet homme m'a affaibli, Aujourd'hui je combats ces moments passés, Et les envies de suicide aussi. Tu m'as volé une partie de moi, Je pourrai jamais te dire pardon, Mais je continue à garder la foi, J'espère que tu resteras à jamais en prison, Je suis maintenant une guerrière, Je me laisse plus marcher dessus, Fini pour moi de se taire, Celui qui tentera ne sera pas déçu. Merci à tous d'avoir écouté ma tristesse, Mon histoire dans ces quelques vers, Ne soyez jamais en détresse, Parlez toujours de votre calvaire, Mon viol m'a fait beaucoup de mal, Mais m'a aussi rendu plus forte, Cet acte est anormal, Oui il fallait que ça sorte. Ses mains qui m'ont caressé, Ses lèvres qui m'ont sali, Cette sensation qui est maintenant du passé, Ma confiance qui revit, Ce geste qui m'a permis d'être une femme formidable, Cet homme qui va finir dans la solitude, Aujourd'hui c'est lui qui vit des moments interminables, Le suicide n'est pas la bonne attitude.

J'ai écrit cette poésie à la demande d'une amie qui a vécu cette épreuve, je pense qu'elle colle plutôt bien avec le coté vulnérable du thème du mois mais c'est surtout une message de souffrance transformé en force pour continuer à vivre, vous pouvez la retrouvez avec une super musique sur ma page YouTube Anghors d'Ybarion.

Merci à tous


Poème posté le 08/06/19 par Vincento



.