Accueil

L'or gît
par Ouakaman


Que le jeu naisse ! Que le nœud glisse ! Comme on tient en laisse, Une jeunesse qui se livre - D'Ivresse - Qui se lasse quand on lâche Cette liasse qui nous lie Cette liesse en émoi N'émeut pas sans tristesse Cette joie qui s'endort Qui avale, qui adore... La pilule qui expire, N'est pas celle qu'on explore.



Poème posté le 15/07/19 par Ouakaman


 Poète
Ouakaman



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.