Accueil
Poésie libre / Dédicaces
              
Poésie libre / Dédicaces
         
Poésie libre / Dédicaces

Dédicaces
par Hurlevent


Du fond des champs arrosés des pas De tous ces innombrables passants Ayant au creux de leurs poings saignants Partout porté ta voix Je t’honore, ô liberté. Par toi le vent lève sa voile qui parfois S’enroule autour de nos bras Et réarrange la lumière sous notre peau. Longtemps je vois ces fruits rouges et sucrés Dans les arbres au feuillage d’effroi gelé. Mais traversant nos bouches lumineuses Ta neige devient à mesure plus légère. Ainsi, sans cesse, comme l’eau vive Cherches-tu à fuir nos mains implorantes. C’est là, à la grille du caniveau Que ton éclosion arbore Sa véritable splendeur. Là où tu prends source Ta pureté brulerait nos regards. Tu es comme cet enfant parfois Si indécemment roi Qu’il en devient bête et méchant. De l’autre côté de ta frontière Il y a d’autres silhouettes humaines Qui regardent celles d’ici. A d’autres matins tu ressembles A ces vols d’agrions dont les gros yeux Reflètent toutes sortes de ciels bleus. Un jour le vent décide duquel versant De la montagne tu abondes le plus. Pour un seul soupir de plaisir dans ton lit Dans la nuit, milles désespérés appels. Tes routes sont aussi mystérieuses Que la brume au cou du lac en automne Tirant son silencieux collier d’oiseaux d’eau. Si l’on suit cette liane remontant Ton visage comme un serpent L’on ignore souvent où mène L’extrémité de ta lumière.



Poème posté le 05/06/22 par Hurlevent


 Poète
Hurlevent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.