Accueil
              
         

Cohabitatio
par Varech


Posément elle s'est installée En d'autres temps je l'aurais tuée ou livrée au-dehors sans l'ombre d'un remord En un curieux ballet elle tissa sa toile entre poutre et buffet Un superbe filet un chalut une voile au destin de gibet Le plus souvent elle m'attend Elle ne me craint pas ou plus Elle n'a pas de nom non plus

Bon le "n" est resté dans la toile. Tant pis !

Poème posté le 02/08/19 par Varech


 Poète
Varech



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.