Accueil
Poésie libre / Abat-joue
              
Poésie libre / Abat-joue
         
Poésie libre / Abat-joue

Abat-joue
par Jacou


La paroisse en soirée s’endort dans son église Apollon a doré le soleil qui se couche Père Hypérion descend, levant hors de sa souche (1) Artémis cette nuit, la sœur qui l'égalise (2) Soieries d’apparition, ta robe enrobe un monde Un corps devenu femme il est hermaphrodite La beauté du dieu grec que sa lumière édite Souffleur de brise où, frais, un feu brisé s'émonde La canicule assoit son trépied de chaleurs Face masquée d’un loup, tu souris à ces leurres (3) Déesses engendrant, comme humains dans des heures Jouent, mais toi, tu aimes, des joues de ta passante Baiser les doux tissus de fugitive plante Chassant doutes issus d’antique vie qui hante *-* Notes : (1) Le Titan Hypérion est le Soleil, le père d’Apollon. Les poètes : John Keats, aimé par Fanny Brawne, qui a écrit un poème sur Hypérion, et Friedrich Hölderlin, aimé de Suzette Gontard, qui a écrit un roman intitulé "Hypérion", sans se connaître quoique quasi contemporains aux temps du Romantisme anglais et allemand, ont mis à l'honneur cette divinité primordiale des Grecs, antérieure à leur Olympe de déesses et de dieux. (2) Artémis est déesse lunaire, sœur d’Apollon. (3) Apollon qui symbolise la mesure et l’harmonie et la réflexion, etc, est le dieu de la poésie, de la musique, de l’intellection, il est beau et l’un des plus puissants dieux, ses attributs sont, entre autres, l’arc, la flûte et la lyre, le trépied, ses totems sont entre autres le loup, le corbeau, le serpent, le coq et le cygne.



Poème posté le 19/06/22 par Jacou


 Poète
Jacou



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.