Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / FANTASTIQUE / Extraterrestritude et politikaillerie

Thème du mois / Tous les thèmes / FANTASTIQUE / Extraterrestritude et politikaillerie

Thème du mois / Tous les thèmes / FANTASTIQUE / Extraterrestritude et politikaillerie

Extraterrestritude et politikaillerie
par Rimatouvent


Dans l’herbe du jardin je trouve une soucoupe Qui volait je suppose mais elle est à l’arrêt J’en vois sortir un type avec une belle houppe Verte et fluorescente d’un séduisant effet. Il ressemble à un homme avec une chevelure Scintillant dans la nuit et éclairant son pif Il est proéminent d’une telle démesure Que le prix d’un mouchoir serait prohibitif. Il me dit dans ma langue, (il est planètiglotte,) Je viens vous conseiller car la terre va mal Vos politicailleurs sont bons à la parlotte Mais pour votre pays ils vous seront fatals Je vous le dis tout net copiez Jupiter Planète où l’équilibre est assez bien tenu Car de notre méthode nous ne faisons mystère C’est pour vous l’enseigner qu’ici je suis venu D’abord la politique est tri autant que choix Un examen léger au début élimine Les postulants qui n’ont ni l’ardeur ni le poids Ceux auxquels l’électeur trouve une sale mine. Du casier judiciaire jugeant la transparence On élimine ceux ayant la moindre tache On ne revoit jamais ceux dont la malséance A eu l’honnêteté quelque jour en relâche. Le premier seuil franchi on les artisanise Tous les politicien deviennent artisans Ils présentent un programme et des choses promises Calculent du futur les débours suffisants Et signant un accord avec un devis clair ils obtiennent bien sur un contrat de travail Leurs actions ne sont jamais crépusculaires Un ordre défini évite la pagaille. On les paye assez peu d’une avance discrète la somme est complétée selon leurs résultats Car on ne juge pas aux mots ou à la tête Ces gens qui sont censés faire un heureux état. Ainsi collectionnant ceux qui étant capables Ne passent pas leur temps à flatter l’électeur ils forment les nouveaux aux critères acceptables Qui savent travailler en gardant leur honneur. La presse en Jupiter ne fait pas l’opinion Elle doit informer sans sortir de la route Où la vérité pure est seule condition Sinon elle devient laveuse de soucoupes. Chez nous on reconnaît l’utile politique Au fait qu’il a agit pour le bien général Évitant le hâbleur, le voyou hystérique On enrichit les bons au talent national. Il arriva jadis qu’un coquin politique Voulut s’émanciper du contrat national Il fut vite jugé et la loi galactique Le mit dans un trou noir l’oubli lui fut fatal. Et les jupitériens évitant les tracas Licencient sans tarder paresseux et menteurs Les excès de tout poil les jeux indélicats Entraînent le mépris de tous les électeurs Et si de nos votants le faible pourcentage N’atteint pas la moitié de tous les habitants Des postulants inscrits ont fait un grand ménage Pour refaire une liste de nouveaux prétendants Il est vrai que chez nous voter est obligé Donc que les gens élus ne sont pas contestables C’est au scrutin suivant qu’il faudra corriger En disant c’est ma faute si l’état est minable. Bien sur on a prévu assez de remplaçants Au cas où un contrat serait mal honoré On vire dans ce cas le mauvais dirigeant Qui s’en va sans richesse et sans être honoré. Il y a a bien longtemps quelques désordonnés Avaient semé ici un désordre notoire Exilés sur la terre ils furent pardonnés Mais ils sévissent encore et triste est leur histoire.



Poème posté le 07/09/19 par Rimatouvent


 Poète
Rimatouvent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.