Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / CEINTURE / La mort dans l’arme

              
Thème du mois / Tous les thèmes / CEINTURE / La mort dans l’arme

         
Thème du mois / Tous les thèmes / CEINTURE / La mort dans l’arme

La mort dans l’arme
par Salus


(In cauda venenum) Si tant que mal, bien n’ai baisé Qu’avec ma main, Acre fortune a refusé Meilleur destin. Bite a folie en son pouvoir, Aloi d’airain ! Que ne lamper à l’abreuvoir, Si doux, d’un sein… Gonade en chai, dans l’ombre verte Croise un requin ! Prostré sous la verge entrouverte, Un bas Caïn, Tremble au laid délire d'Eros Jouant sans fin La grande musique de l’os Sur mon chagrin. J’ai fol désir en qui me plaît Mais l’Isengrin Souvent d’amour se fait replet Jusqu’à ma faim. Et tant j’ai craint que ne se puisse, Comme Aladin, Frotter le génie à ta cuisse, Douce putain ! Dans l’alcôve étroite où Phobos Arme son frein, J’abjure, seul, la gaule droite, Chaque matin. Pas un pistil que n’ai rêvé, Sans noir dessein, Si tant que mal, bien n’ai baisé Qu’avec ma main !



Poème posté le 30/09/19 par Salus


 Poète
Salus



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.