Accueil Forum Inscription/connexion
Poésie libre / Panique 2
Poésie libre / Panique 2
Poésie libre / Panique 2

Panique 2
par Patton


D’abord épais, les yeux ouverts Embrassent le vide symptomatique Un vide glacé de grands déserts Une rue oubliée même des flics Puis vient la chose sans nom, la Ticque Les narines dilatées frémissent -Vous savez bien que c’est un tic- L’homme fait ça quand de peur, il pisse… Et par décharges, la peur l’affecte irradiant tout d’abord ses yeux ! Et par décharges, la peur si bleu saute comme un arc dans sa tête ! Plus gelée que Dawson la nuit La sueur est enfin sortie Couvrant, luisant et remplissant La peau sablée d’acnés moisies Joliment desséchée par le temps… Le corps tout entier s’est glacé Mais, fugace fantaisie d’esprit L’os de sa main à décidé De s’inventer un parti pris ! Se prenant pour le haricot De quelques sombres histoire d’idiots L’os se met à pousser très vite À s’arracher, à se distendre « Mais c’est des vacances qu’elle veut prendre ? » Dit l’homme à sa main insolite… Prenant le temps de l’observer L’homme s’arrête tout étonné Quel zèle à son ivoire sorti ! Le sang bouché s’est épaissi L’artère a bloqué le myocarde... Puis le caillot est enfin pris Dans des torrents de sang, qui brade Une peste noire a l’enfer pris Et avant que l’horreur ne tarde Le flux remonte un diable assis Des pendus font jouer leurs ciseaux ! Ils n’auront pas un mauvais morceau ! L’homme comme un rat, court dans une roue Il dérape soudain dans la boue Il se retourne… À sa gorge pousse un rire de fou Ça n’a pas l’air gagné du tout ! Il se retourne… Panique vient lui prendre son ventre Avec le poids de six cents ancres Il se retourne… Le Rictus a gravé sa face Il est tout recouvert de poisse Il se retourne… Ses jambes s’enroulent à un poteau Il voit glisser le fil d’une faux



Poème posté le 26/10/07



.