Accueil FORUM Inscription/connexion

Emondage
par Tanit


des horloges girondes ont égrené ce temps irisé de tendresse c'était au bout du monde où brises et soleil prodiguaient des caresses à ces chiots insouciants que nous étions encore attendant le départ d'une course au trésor mais le temps s'écoula où changea le décor il nous fallait grandir puis prendre notre essor et j'ai dû m'en aller gardant en ma mémoire la secrète harmonie où survivent les rêves et qui m'a fait durer au long de mon histoire sertie, bon an mal an, de retrouvailles brèves nous étions transplantés aux autres bouts du monde bien que toujours soudés Pacifique, Atlantique et Méditerranée se balançaient sans cesse au rythme des marées et le temps, insolent, nous tenait séparés enfin Internet vint (j'lui mets la majuscule uns fois n'est pas coutume !) lors grâce à lui nous pûmes abandonner la plume annuler la distance anéantir l'absence et avec joie, sans l'aide d'aucune madeleine nous retrouvions le temps que l'on disait perdu



Poème posté le 05/10/19 par Tanit


 Poète
Tanit



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.