Accueil
Poésie libre / L'incendie
              
Poésie libre / L'incendie
         
Poésie libre / L'incendie

Signaler un contenu inaproprié.

L'incendie
par Liberanos


On croyait que c'était éteint, et puis ça reprend et ça flambe, et c'est trop tard quand ça atteint le voisin, saisi par la jambe. Le danger rôde tout autour, juste l'haleine d'une bise et c'est comme un diable à son four, soufflant dessus et qui l'attise... On a du mal à fermer l'œil, tant l'atmosphère est suffocante. Toute une forêt est en deuil, qui manquera pour la charpente. Par le soleil chauffé à blanc, le ciel paraît une fournaise où le plus léger vent soufflant vient pour juste attiser la braise sur un sol déjà dépeuplé, flairant le soir dans la pinède comme un chien qui a reniflé là une piste encore tiède. Des tronc noircis, une âcre odeur, de résine hier parfumée, monte aujourd'hui dans la moiteur du matin gorgé de fumée. Où sont-ils ? Que sont devenus dans le tas confus de décombres tous ces géants qu'on a connus quand ils y allongeaient leurs ombres ? Toute une nuit n'a pas suffi pour refroidir un peu la cendre que le feu, d'un nouveau défi, menace aux maisons de s'en prendre après s'être attaqué au bois... du bois qui refera peau neuve d'ici, peut-être, un ou deux mois, en attendant , enfin qu'il pleuve pour qu'on retrouve le sommeil et, les vacances terminées, qu'on oublie un peu le soleil en ramonant nos cheminées.

Sous un ciel chaud et toujours bleu,
sous le soleil qui irradie
nos jours d'été, se cache un feu
qui manigance un incendie.


Poème posté le 27/07/22 par Liberanos


 Poète
Liberanos



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.