Accueil FORUM Inscription/connexion

Echanges
par Varech


Le feu se veut joyeux L'homme est sombre pressé de froid deux pommes chapardées pour repas Sur un signe un vieillard s'avance puis deux femmes cachées de vêtements lourds Un homme encore trop grand pour ses habits Un temps cercle inquiet ils s'observent Près des pommes lentement l'une des femmes dépose un fromage D'un sac improvisé sort un gros pain rond D'une poche quelques figues sèches Sans mots ou presque le partage commence Au matin sans doute ils se sépareront ou pas Mais cette nuit non le feu se sent joyeux

Un moment. Juste un moment...

Poème posté le 12/10/19 par Varech


 Poète
Varech



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.