Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / FRATERNITE / Mon dieu ton dieu

Thème du mois / Tous les thèmes / FRATERNITE / Mon dieu ton dieu

Thème du mois / Tous les thèmes / FRATERNITE / Mon dieu ton dieu

Mon dieu ton dieu
par Attention


Ton dieu te dit de vénérer toutes les vaches Mon dieu me dit… de les traire à l’instant ! Ne trouves-tu pas – que cela ne te fâche Que nos dieux sont peut-être, un peu trop…exigeants ? Ton dieu te dit de ne manger que le mouton Mon dieu me dit qu’on peut manger le cochon Ne trouves-tu pas – que même un menu herbivore N’a rien à voir avec la foi… pour de bon ? Ton dieu te dit de tuer les infidèles… Mon dieu me dit s’aimer comme des frères Que chacun trouvera sa voie, finalement… Ne trouves-tu pas, le premier, un peu… intransigeant ? Ton dieu te dit de haïr les gentils… Qu’ils sont bêtes, qu’ils ne savent pas comme toi Mon dieu me dit, qu’on est tous des amis ! Va savoir… s’il ne se trompe, lui aussi, parfois… Il y a autant de dieux qui savent mieux que le monde Ce qu’il faut faire, ce qu’il ne faut pas… Et chacun s’écrit « Le Plus Grand », et gronde Quand les autre dieux, disent : non, c’est pas ça… Et ton dieu ? Ah, je vois, t’es l’unique, t’es l’Athée Sorti du néant par un Hasard ( !) ahuri Crois tu vraiment que tout explique… l’ADN-ée Postulant un jour… « Je pense donc je suis » ? Circulaire de « Je » mordant sa « sagesse » Ouroboros moderne… fruit du génial Serpent Sans le Savoir… tu es la science sans âme Rabelais te l’avait dit, frère Expert Tout Sachant… II Mon dieu…il me dit, qu’il est très, très petit Il serait plus petit que les plus petits des dieux Il habite plus loin que le formel Infini Dans chacun des quarks, c’est lui qui à lieu Et il est silencieux… et il n’a aucune forme Car lui habite dans toutes les formes à la fois Et parfois il pleure… et il rit, et énorme Il me dit qu’il vit ( !), dans mon cœur, en moi Il dit que c’est lui… avant toutes les choses Et dans toutes les choses c’est encore lui qui vit Et c’est un Poète… qui aime même la prose… Qui lave dans ses Larmes ce monde ébahi Si tu veux l’entendre… écoute ton âme Lorsqu’il te parle dans tes rêves, écoute-le parfois C’est un dieu qui n’a aucun autre précepte Que d’Aimer les autres, car Tout… c’est comme Toi Et il dit de chercher… de chercher la sagesse De cette Vérité…dans l’abîme de ton cœur Bienveillant, pour que rien dans ce monde ne blesse La beauté de ton âme, qu’entache l’horreur Allez, réfléchi, réfléchi une seconde… Et regarde le Ciel, ses immenses Galaxies ! Qui tournent, qui tournent, autour, à la ronde De ce Point, mon Dieu ( !) si bienveillant et petit…



Poème posté le 24/10/19 par Attention


 Poète
Attention



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.