Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / SENSUALITE / Les Saveurs du marquisat

Thème du mois / Tous les thèmes / SENSUALITE / Les Saveurs du marquisat

Thème du mois / Tous les thèmes / SENSUALITE / Les Saveurs du marquisat

Les Saveurs du marquisat
par Rimatouvent


Il était une fois , voila ça commence bien, Une dame jolie et, qui plus est, marquise, Elle était raisonnable et avait du maintien Sans être dépourvue d’un brin de gourmandise Voulant un riche époux et un grand mariage Elle sut s’imposer un peu d’austérité Et garda avec soin son tendre pucelage Argument lui faisant bonne publicité. Mais l’élu cousu d’or ne se faisant pas voir Elle voulut du temps adoucir toute emprise Comme elle avait un page ayant quelque savoir Elle se fit lécher par lui la friandise Le page aux lèvres douces à la langue précise dévoila les talents d’un art vieux et latin la marquise trouvant cette méthode exquise Accorda au gourmand bien souvent son satin. L’exercice laissant intacte le secret On pouvait faire durer le délice lingual La dame dissertait en quelques mots discrets Sur les façons d’atteindre le sommet idéal Un homme entre deux âges et cousu d’écus d’or Venu d’on ne sait où lui proposa l’anneau Elle se maria dans un riche décor Et attendit la nuit le bonheur du grand saut Mais hélas trop de hâte assombrit son soleil Privée de la préface du page délicat Elle n’eut pas du bonheur le sensuel éveil Et nulle fête combla son charmant habitat. Évidemment la chose au page répétée Lui provoqua l’envie de compenser l’erreur Après avoir repris l’ancienne activité Il fut pour la marquise un homme d’intérieur. Très lent, mais en montrant l’idéale technique Le page dévoila une durable ardeur Adorant du final le galop érotique. La marquise exigea qu’il bissât ses faveurs Ainsi avoir des pages devint chose à la mode Et les seigneurs chassant quelques gibiers au bois Ménageaient aux marquise des moments fort commodes Pour apprendre des langues le nécessaire émoi Les pages limités aux simples gourmandises Complétaient leurs talents de sensuels assauts On chercha les meilleurs qui plurent aux marquises, Et le cunnilingus parcourut les châteaux.

Pour adultes bien sur , nobles de préférence!

Poème posté le 24/10/19 par Rimatouvent


 Poète
Rimatouvent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.