Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / FANTOME / Halloween, j’en perds la raison...

Thème du mois / Tous les thèmes / FANTOME / Halloween, j’en perds la raison...

Thème du mois / Tous les thèmes / FANTOME / Halloween, j’en perds la raison...

Halloween, j’en perds la raison...
par Isa la Bella

Highslide JS
par Isa la Bella

Photo: D.Isabelle


Photo: D.Isabelle Halloween _ j’ai rencontré la sorcière Capucine Son costume est en pièce raccommodé de partout Son pantalon tient avec des ficelles _ je redoute Que les toiles d’araignées sortent de ses poches Ah que c’est effrayant d’avoir un spécimen pareil! Halloween _ m’entendez-vous? Prenez votre balai Rattrapez Hermine pour lui faire la leçon de ne pas jeter Des sorts aux fantômes, elle va les lancer aux démons Vite! Prenez votre lanterne pour la retrouver S.V.P Ah que c’est effrayant d’avoir un spécimen pareil! Halloween où sont les bombons, j’en perds la raison Je regarde par la fenêtre je ne les vois pas, Églantine M’a juré qu’elle ne les avait pas mis dans le bouillon M ais que la sorcière Albertine les aurait bien mangé A h que c’est effrayant d’avoir un spécimen pareil! Halloween, la lune pointe le bout de son nez, vite, Nous devons garnir les citrouilles avec les bougies La fête va commencer, l’amitié tourne en farandole La soupe mitonne, les guirlandes balancent au vent C’est hilarant de papillonner en votre compagnie Et danser avec l’épouvantail du jardin toute la nuit D.Isabelle Bon W-end de la Toussaint à toutes et à tous... ​


Voici un peu d'histoire sur cette fête _ en lisant cet article
Je vois la fête d' Halloween autrement _ Bonne lecture


Halloween et la Toussaint...
À l'origine, la Samain (appelée ainsi en Irlande) ou Samonium (appelée ainsi au pays de Galles) est une fête de la fin de l'année dans le calendrier celte, la nature se mettant en repos, et permettant de se remémorer l'année écoulée et les souvenirs familiaux.

Elle durait 3 jours.

Ainsi, les âmes des morts étaient conviées à venir passer, lors de 2 jours et soirées de veillée et de fête à se joindre, une fois encore dirait-on, à la famille. Pour ce faire, des flambeaux étaient posés depuis la tombe jusqu'à la demeure familiale afin de guider ceux-ci. Un couvert leur était réservé à table (d'où l'origine du couvert dressé aux ancêtres lors du repas familial) et l'on passait toute les soirées à se remémorer les faits de l'année écoulée, ainsi que les histoires de la famille et des disparus. Pour éviter d'être dérangé ou victime de mauvaises blagues des fées (êtres maléfiques dans la religion celtique), une sculpture (généralement faite dans une betterave) représentant un crâne humain était placée à l'entrée de la maison afin d'effrayer ces fées. La bougie placée dedans les nuits ne faisant que renforcer l'effet effrayant de ce crâne.

Ces veillées, outre de permettre de renforcer la cohésion familiale, était aussi une source non négligeable d'apprentissage pour les enfants du sens de la vie qui passe, de la naissance à la mort, et du caractère naturel de cette dernière, la rendant ainsi moins effrayante.

Au dernier soir, le feu de l'âtre (qui brûlait en permanence) était éteint. Et tout le village allait à une cérémonie à l'issue de laquelle, on recevait le nouveau tison de l'année pour relancer le feu de l'âtre. Cette cérémonie a percolé jusqu'à nous sous forme des "grands feux" redevenus populaires de nos jours.

Cette fête était fêtée partout dans le monde celtique, de la Baltique à la Galice (donc, sur plus de la moitié de toute l'actuelle Union européenne).

Par après, cette fête a été christianisée et, de 3 jours, est passée à 2 jours : le jour de la célébration des morts, temps de remémoration des morts en se rendant au cimetière pour leur rendre hommage, suivie le lendemain par la Toussaint (fête de tous les saints, morts passés au paradis), temps de liesse et de joie de se retrouver en famille. Les 2 fêtes, distinctes, étant à présent, souvent par ignorance, confondues.

Ceci fait partie de notre héritage culturel européen et mérite le respect, tant dans son aspect celtique que chrétien.

La tradition est passée aux Amériques avec les colons, elle s'est "américanisée" : le potiron remplaçant la betterave, les morts devenant des fantômes effrayants, les enfants jouant les fées en faisant de mauvaises blagues et - tradition Far-West oblige - rançonnant les gens pour ne pas le faire, les histoires racontées se devant de devenir effrayantes aussi, ... . Elle a changé de nom pour devenir Halloween et est aussi devenue une véritable entreprise commerciale conséquente, sans base culturelle, sans véritable sens. Elle nous revient à présent à cause de la mondialisation.

Je trouvais intéressant de partager avec vous ces informations car elles donnent sens à ce que nous fêtons et l'état d'esprit dans lequel nous devrions être en cette période.

Je vous souhaite une bonne fête de Samain ou de Toussaint et de belles histoires de remémoration familiales à célébrer au coin du feu.

Article que j'ai lu sur le profil d'un ami FBook _ Michel De Meerleer
Que je remercie de ce beau partage!


Poème posté le 01/11/19 par Isa la Bella


 Poète ,
 Illustrateur
Isa la Bella



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)






.