Accueil FORUM Inscription/connexion

Musée
par Varech


L'entrée Ephémère elles se peuple de la magie d'une toile saisie du coin de l'oeil de l'ombre du dragon figé dans un amas de roches d'un trille de musique irlandaise célébrant l'âme d'un violon et de mots envolés des chansons de l'absence Un phare La mer L'horizon enfin La galerie S'y entassent surtout des souvenirs Les sentiments courent les allées ou le triste et le gai jouent à guichets fermés les visages La réserve Se côtoient un trop plein de livres briques de mémoire quelques peurs refoulées l'attente



Poème posté le 22/11/19 par Varech


 Poète
Varech



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.