Accueil
              
         

Cheminée
par Martial


Une cheminée, mais pour quoi faire ? Il n’y a plus de charbon, Il n’y a plus beaucoup d’usines Les rares qui restent sont électriques. Plus de cheminées donc dans nos usines. Les trains, depuis longtemps déjà Sont électriques eux aussi. Ils n’ont plus de cheminées Pour rejeter à grand bruit Des nuages de vapeur et de suie. Et dans nos immeubles modernes Les logements sont trop petits Pour avoir un âtre et un bucher. Personne ne voudrait plus monter les buches ; Le syndic interdirait qu’on salisse l’ascenseur. Plus de cheminées donc dans nos immeubles. A la campagne, dans les vieilles masures, La gazinière ou la cuisinière au bois Ont gagné leur place dans l’âtre, Le conduit a été condamné pour garder la chaleur. Le jambon ne peut plus s’y faire. On l’achètera dans les grandes surfaces. Plus de cheminées donc dans nos maisons. Dieu soit loué, il reste quelques demeures Occupées par des bourgeois Où on fait encore de belles flambées Mais elles sont si dispersées Qu’il n’est pas possible de les desservir. Le Père Noël ne peut entrer nulle part Pour gâter enfants et parents. A présent, il nous faut acheter les cadeaux Qu’il livrait au milieu de la nuit. Heureusement qu’il y a Internet Et notre ordinateur Pour nous faire encore un peu rêver.



Poème posté le 14/12/19 par Martial


 Poète
Martial



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.