Accueil
Poésie libre / Le songe dans mon lit
              
Poésie libre / Le songe dans mon lit
         
Poésie libre / Le songe dans mon lit

Le songe dans mon lit
par Jim


Déjà que c'est chiant de vivre près de vous, Si de plus je me dois d'ajouter des soucis... ! Mais pour quelle raison froncerais-je sourcils ? Moi à pieds, vous en selle, jusqu'où irons-nous ? Vous êtes partie noble et moi, le bas morceau. Quand aux chiens me jetez, je les entends qui grognent ; Je suis le dernier os sur quel passer sa rogne, Lors que vous, vieillissant, demeurez jouvenceau. C'était pendant l'erreur d'un impressible ennui, Mon cœur était si frêle, et vous m'avez trompé ! Pourtant simple écuyer, j'ai porté votre épée, Vous courriez au soleil, je plongeais dans la nuit. Pour réparer les gens de vos tristes ouvrages, Vous les déclarez nains et vous les caressez Tant que vous ne pouvez-vous en débarrasser. Pour tuer sans mentir, il faudrait du courage ! Et dans l'intimité de votre cabinet Vous hésitez lequel porter de ces visages, Chaque matin, devoir donner la juste image D'un sauveur attendu, lequel n'est jamais né. De vous avoir tant supporté, votre étalon Vous a laissé tomber. Et nous voici à même Hauteur. Marcher vous pose-t-il quelque problème ? Et si je vous laissais, si je tournais talons ? Tous les morceaux sont à niveau, les hauts, les bas ; Et pour courir les attraper, de nous lequel, A cette course à pieds, de nous lequel excelle ? Attention que vos chiens ne déchirent vos bas... Voyez dans le miroir le masque du moment, Celui qui dissimule à vos yeux ce visage Dont aucune photo ne fixa le glaçage : Quand on ne sait le vrai, comment savoir qu'on ment ?

©Persona

Poème posté le 22/09/22 par Jim


 Poète
Jim



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.