Accueil

Pétillements
par Louis Vibauver


Avec tous mes vœux pour cette nouvelle année Quand la natur' dans la tourmente Sous les coups d'Eol' se lamente J'aime les soirs d'hiver veiller Devant un feu de cheminée. Ainsi dehors quand le froid mord Dedans les flammes font leur show Et leurs danses nous revigorent Pour nous maintenir bien au chaud. Ah, le plaisir que l'on ressent D'entendre les crépitements Des bûches qui ronfl'nt et pétillent D'étincelles et d'escarbilles. Au coin du feu, on est ainsi Avec des amis réunis A se raconter des histoires Ou des souvenirs bien notoires. Dans cette ambiance fraternelle Chacun y met son grain de sel Pour que sur les lèvr's apparaissent Un sourire empli d'allégresse; Ah, le plaisir que l'on ressent De voir tout ce contentement Et que pétillant de malice Les yeux sont des feux d'artifices. Le bonheur d'être réuni Entre gens de bonn' compagnie Est un moment de réjouiss'ment Qu'il faut fêter correctement. Lors, des bouteilles sont sabrées Pour trinquer à cette amitié Et dans le gazouillis des bulles Se mouillent les conciliabules Ah, le plaisir que l'on ressent D'entendre ces pétillements Qui sont comme un bain de jouvence Pour nous piquer de pétulances.



Poème posté le 01/01/20 par Louis Vibauver


 Poète
Louis Vibauver



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.