Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / SILENCE / Silence des sources

Thème du mois / Tous les thèmes / SILENCE / Silence des sources

Thème du mois / Tous les thèmes / SILENCE / Silence des sources

Silence des sources
par Hurlevent


Si je vous dis que le chant des eaux vives n’est plus Longs murmures liturgiques des hauts aux bas pays Mes pieds buissonniers, poissons sauvages et nus Remontaient en couples l’odeur des amonts à midi ¬¬--------------------------- Si je vous dis que le chant des eaux vives n’est plus Ni les cressons élevant leur verdure jusqu’à nos hanches Ni les courants engainant dans leurs gants d’étain battu Les chasses fulgurantes des cincles à gorge blanche --------------------------- Si je vous dis que le chant des eaux vives n’est plus Qu’il ne reste qu’un fond de brume d’un matin perdu Pour envelopper nos épaules d’un voile de rosée Et que mêmes les saules n’ont plus rien à pleurer --------------------------- Si je vous dis que le chant des eaux vives n’est plus Paraissant immuables à si bien sculpter la lumière Reflets pérennes des traces dansantes du soleil, amères, Dans leurs creux gisent mes feuilles mortes vois-tu ? --------------------------- Si je vous dis que le chant des eaux vives n’est plus Que sans relâche m’assourdit le silence des sources Le bris d’une âme qui tombe de la grande ourse Que mon souffle dans l’herbe sèche s’est perdu --------------------------- Si je vous dis que le chant des eaux vives n’est plus Qu’un sable de désert coule au creux de nos mains Je ne sais de quel horizon la soif m’est apparue Avant que la dernière moisson ne m’enlace les reins

Un endroit, où pour la première fois de mémoire d'homme les fontaines se sont vidées cet été

Poème posté le 12/01/20 par Hurlevent


 Poète
Hurlevent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.