Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / SOUHAITS / Vœux pétillants

              
Thème du mois / Tous les thèmes / SOUHAITS / Vœux pétillants

         
Thème du mois / Tous les thèmes / SOUHAITS / Vœux pétillants

Vœux pétillants
par Rimatouvent


Une muse bourrée; le pétillant dévaste, Voulait écrire des vœux à Urbi et Orbi mais l’esprit obscurci par un excès de faste Elle recherchait ses cartes dans un vaste fourbi Or tout ce qui pétille n’étant pas bénéfique Elle prit des adjoints pour la rédaction Elle était éméchée mais cependant mystique D’anges elle demanda la participation. Plus de cartes de vœux, épuisées pour Noël Avec rennes cornus cavalant dans le ciel Alors je n’écris plus mes âneries en prose Et je veux en rimant que l’année vous soit rose. J’ai retrouvé, rangés dans un joli tiroir Des anges s’ennuyant de dormir dans le noir, Je connais leur C.V. ils sont recommandables Je vous les envoie tous pour qu’ils vous soient aimables Gérant votre santé en premier Angesain L’ange ne supportant pas l’ombre d’un médecin Dès qu’il sera de garde vous péterez le feu Les toubibs au chômage pourront rentrer chez eux Et chaque chirurgien devant rester tranquille Découpera la dinde au bistouri stérile. Angesain je vous dis c’est la santé en os L’ange qui sait soigner tant les plaies que les bosses. Vous aurez une pêche que l’on vous enviera Quand il ne pourra vaincre la somme des tracas Angesain sera doux, il calme et il rassure Diminuant la douleur, apaisant la torture. Gérant le quotidien c’est l’ange Gourmandine Il intervient surtout caché dans la cuisine Il fait que chaque jour vous ayez sur la table De quoi vous rassasier de façon acceptable, À ce pain quotidien il faut un supplément Gourmandine donne aux femmes un immense talent Elle les met aux fourneaux, aux plats, aux casseroles, On s’en met à baver, les papilles s’affolent Et le ventre rêvant de joies gastronomiques Le mâle va à la cave siphonner les barriques. Que l’ange nutritif, culinaire et gourmand Vous mette sous son aile pendant au moins un an. En troisième Angetendre un être de douceur Il est de l’amitié le grand installateur Il donne sans compter des doses de bonheur Je l’espère, installé, au chaud dans votre cœur Il n’a pas mille amis mais deux ou trois sincères Des vrais, des familiers des amis qu’on espère Qui sont là quand il faut, même silencieux, Dont la chaude présence est un don merveilleux. Puis il y a aussi un ange que l’on voudrait Avoir toujours présent dans tout ce que l’on fait C’est l’ange Fortuné qui n’est pas la richesse Mais la chance qui sait accorder ses largesses. Je vous envoie cet ange qu’il soit à votre écoute Retirant les cailloux qui sont sur votre route Donnant le coup de pouce qui souvent nécessaire Rallumant dans le gris de joyeux luminaires. Et l’ange Câlinou gestionnaire de l’amour Qui se fait apprécier chaque nuit, chaque jour, L’ange qui sait aimer et qui le fait à fond À en être malade, à perdre la raison, Dès qu’il claque des doigts surgit un paradis On rêve en espérant de bonheur ébloui On a envie sans cesse qu’on ait envie de vous, Car un excès d’absence et la vie est sans goût, On partage on échange on se fait accueillir On a au coin du feu un amour à bouillir On invente des mots, des baisers, des caresses, On se boit dans les yeux de l’autre avec ivresse Je vous souhaite l’amour et que Câlinou gagne Même s’il lui fallait aplanir des montagnes Qu’il vous flanque un bonheur énorme au myocarde Quitte à mette en l’esprit quelques idées paillardes. N’oublions pas surtout Angetictac comptable L’ange qui devant le temps de tout est redevable Qu’il soit doux, progressif, et que l’âge venant Il ne dégrade pas, trop vite, vos élans Qu’il sache faire du temps la belle expérience Évitant la tristesse de quelque sénescence Qu’il rende savoureux le savoir amassé Qui fait dire de la vie, qu’on en a rigolé. Enfin le septième ange surnommé Rigoldon C’est l’imaginatif qui distrait sans façon C’est le conteur coquin mélancolique ou doux Au sourire romantique aux blagues de zazou Qui met la joie à l’œil ou le rire en folie Qui fait friser les yeux et auquel on sourit Je vous le souhaite à tous cet ange imprévisible Que vous soyez sujet ou quelquefois la cible Qu’il vous fasse sourire, que vous en ayez ri, Qu’il soit l’humour constant qui excite l’esprit. Et que dans toute chose toute contrariété Il soulève le voile montrant le bon coté. Pour finir résumons ces vers bien trop nombreux On en a vu la tête il faut en voir la queue, Je vous envoie sept anges pas même empaquetés Pour vivre 2020 dans la sérénité Ils sont mes vœux donnés et ensemble ils sauront Tenir le meilleur cap et vous amuseront. Pour ceux qui trouveront ma longueur excessive Mes vers enquiquinant , mes rimes maladives, Je peux tout résumer en maxi condensant : En deux mots seulement, je vous dirai : BON AN.



Poème posté le 15/01/20 par Rimatouvent


 Poète
Rimatouvent



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.