Accueil

Prof
par Gilzed


La peur a volé mes larmes quand il fouillait dans mon âme pour obliger mes neurones à comprendre les polygones Les bons points et les bonnes notes il n'y avait pas d'antidote le chantage à l'affection dans l'ombre des punitions Ne laissant jamais le temps de devenir un enfant à tous ces gosses apeurés par le problème la dictée Réussir et puis gagner tout le monde n'est pas premier apprendre les chiffres et les mots et faire bien tout comme il faut Pour se fondre dans le moule vivre ce qui en découle le prof m'avait formaté à penser d'autres pensées Trop de journées de soleil enfermé loin du soleil qu'importent subjonctif et math mon coeur et mon sang se débattent De l'enfance en camisole plus rien qui ne me désole j'ai vite appris à me taire dans mes mots trouver repaire



Poème posté le 24/09/07


 Poète
Gilzed



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.