Accueil

Vol anguleux
par Epervier


Je voltige sournoisement au gré du vent. De mes griffes acérées, je déchire le sang. Je suis cupide, amer, rire forcené. Les nuages caressent ce corps blasé. Je papillonne d’extase, douce rage. La brise déchire l’odieuse cage. Je virevolte, souffrance extrême. Mes crocs balaient ce doux carême. Mes plumes frétillantes d’une douce vengeance. Quiconque viendra m’adoucir entera pitance. La force d’agir, me voila léger d’amour. La caresse stupide, vilain détour. Le glouton s’amuse d’une proie docile. Mes tenailles agrippent l’indocile. Vol plané, je suis carnassier amusé. Vue perçante, je domine le dénudé. Le charognard dépèce l’illusion espérée. L’humain titube, l’offense souhaitée. Malgré l’odeur savoureuse, spectacle grandiose. Vengeance ruminante, enfin, je dispose.



Poème posté le 25/09/07


 Poète
Epervier



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.