Accueil
              
         

Flottements
par Chonch


Au cœur des champs Nous nous arrêtâmes, Tout en cachant Nos corps et nos âmes. Silences blonds Des épis courbés. Tes soupirs longs, Mes peurs absorbées. Divine vie ! Vide déplorable… Dis tes envies Parfum adorable ! Ton cou, mes joues, Fougue dans les coups : Ta langue joue Le long de mon cou. De nos plaisirs On entend le chant, Et quelques rires Au soleil couchant.



Poème posté le 06/02/20 par Chonch


 Poète
Chonch



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.