Accueil FORUM Inscription/connexion
Thème du mois / Tous les thèmes / SOCIETE / Le vieil homme de Camden

Thème du mois / Tous les thèmes / SOCIETE / Le vieil homme de Camden

Thème du mois / Tous les thèmes / SOCIETE / Le vieil homme de Camden

Le vieil homme de Camden
par Lorelei


Personne ne veut savoir ce que c’est dormir sur un banc sur le sol matelas-couverture de journaux s’endormir sous la pluie chercher sa survie Personne ne veut voir détourner le regard plongé dans le bitume des œillères voile sur paupières Et le vieil homme de Camden est ramassé sur le trottoir ramassé sur lui-même retranché caché dans sa biture sa folie les mots jaillissent vomissures ricochent sur l’indifférence Le vieil homme de Camden délire entre un tas d’ordures le caniveau canettes et tessons deux capotes une seringue amas de mégots de déchets Un déchet au milieu des fêtards converses jean lacéré déchiré Déchirés ils s’en vont à Soho et ça gueule et ça rit à l’appel de la nuit Les bandes passent indifférentes à la canne blanche au regard vitreux aux yeux opaques aux mots mauvais éclats éclatés qui surgissent réverbèrent en échos et se perdent dans la nuit La ville est un corps malade une tumeur qui grossit qui pourrit qui s’approche s’y accroche s’y perd La ville est une tumeur qui grandit à vue d’œil et jamais n’éclate ne se soigne ni résorbe Elle absorbe en chacun les promesses de l’enfant te réduit au néant alimente ton vide ô rage des espoirs e   n g   l o u t   i s Camden Town Station sur le trottoir d’en face minuit dix sous la pluie fébrile un cri se noie dans ma gorge une lame dans le ventre et le cœur écorché seule je pleure le vieil homme de Camden

Il y a là...
Un soir de mai à Camden.
Un peu de Spoke Orkestra.
Un peu de Sleaford Mods je crois, mais en fait peut-être pas, j'ai oublié.
Quelques écorchures, ça j'en suis sûre.


Poème posté le 13/02/20 par Lorelei



.