Accueil
Poésie libre / Les coquins d'accord
              
Poésie libre / Les coquins d'accord
         
Poésie libre / Les coquins d'accord

Les coquins d'accord
par Stapula


Il met à genoux le poltron L’Élysée où gîte Macron, Rendant bien triste le pays, Triste le pays. Humilié notre drapeau, N’est guère plus qu’un oripeau Pendant sur sa hampe, support,  Les coquins d’accord. Dans ce palais se trame quoi Laissant le peuple ignorant coi, Tant et plus vil le parlement, Vil le parlement. Les ministres faisant la loi, Quarant’-neuf-trois de bon aloi, De tous partis se portent fort Les coquins d’accord. Menu fretin est l’ouvrier Dont le seul rempart est prier Pour avoir en plus quelque écot, En plus quelque écot. Il rampe devant les puissants Promettant des mille et des cents Mais au prix de quel fol effort, Les coquins d’accord. Le riche amasse des ponts d’or, Ne connaissant que fructidor, Paradis offshore, fiscaux, Offshore, fiscaux. Mettant dame Terre à genoux, Mise à sac, l’été sans burnous, Aux prolétaires donnant tort Les coquins d’accord. Voleurs, violeurs au pouvoir Voilà, foi, loi, leur seul devoir, Vilains et serfs, fermez vos becs ! Serfs fermez vos becs ! Soyez heureux de n’être occis Quand d’autres cieux sont obscurcis Par le feu, le sang et la mort, Les coquins d’accord. Contre L’UE référendum Nul et non av’nu, Godferdom ! C’est « grâce » au traître Sarkozy, Traître Sarkozy. Ainsi, l’étoilé disque bleu Fait ombre à nos couleurs, morbleu ! Force états mafieux record, Les coquins d’accord. Le 24 novembre 2022.

Pastiche de la chanson de Georges Brassens «  Les copains d’abord ».

Poème posté le 24/11/22 par Stapula


 Poète
Stapula



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.