Accueil

Les Rapaces.
par Remia


Races à part que ces rapaces Qui derrière leur carapace Attendent le moment propice Souvent c’est à l’improviste Quand personnes ne les attend Qu’ils vous réduisent à néant Oiseaux de proies Des plus adroits Qui du plus faible Mon dieu souvent S’en prennent à l’aise Prenant le temps Ils ne sont pas que dans le ciel Je m’en plaindrais à l’éternel Ceux qui d’un œil souvent narquois Guettent celui qui aux abois Déjà tellement de tourments Devient le festin de ces gens.

Coup de gueule!

Poème posté le 14/10/07


 Poète
Remia



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.