Accueil

N'importe qui
par CinquiemeVallee


Musique intérieure ainsi Tu chasses mon bourdon l’ennui Et par ta grâce je m’enfuis D’entre ces murs où tout noircit Tu chasses mon bourdon l’ennui Du quotidien morne souci D’entre ces murs où tout noircit Même la plus blanche des nuits Du quotidien, morne souci, Fantasme lumineux jaillit : De la plus haute branche luit Clair de lune de Debussy ! Fantasme lumineux jaillit : Fantôme au piano s’est mis Clair de lune de Debussy À jouer que je chante aussi Fantôme au piano assis Debussy n'a pu naître ici Pour que chante n’importe qui Musique intérieure ainsi !



Poème posté le 15/03/20 par CinquiemeVallee


 Poète
CinquiemeVallee



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.