Accueil
Thème du mois / Tous les thèmes / ESPRIT / Le soupir égaré

              
Thème du mois / Tous les thèmes / ESPRIT / Le soupir égaré

         
Thème du mois / Tous les thèmes / ESPRIT / Le soupir égaré

Le soupir égaré
par Claudel


Aux confins de l'espace où le silence est maître, Un soupir égaré, Muet et effaré, S'ennuyait à mourir au fin fond de son être. Dans l'orchestre, jadis, La musique était son univers, sa fenêtre Sur le monde ; cent dix... Concerts par année à paraître et être utile Aux musiciens de rue, de campagne et de ville. « J'étais leur oasis ! » « J'étais leur havre de paix, leur repos, leur pause. J'étais l'as du secret, Le silence discret ; Là, je suis un astre perdu et je repose » Écoutant ce gandin, Dieu eut pitié de lui et en fit une rose, La mit dans son jardin. Poussant un soupir dans cet éden plein de charme, Heureux d'être avec Dieu, il versa une larme... Et le silence vint. * En musique, le soupir est un signe représentant un silence ayant la même durée qu'une noire. Forme : La schaltinienne ABBA-CAC-DD-C-EFFE-GEG-HH-G Cette forme comporte deux quatrains embrassés, deux tercets, deux distiques, deux vers médaillés, le tout formant deux dizains de Lochac. (Merci à Oxalys de m'avoir fait découvrir cette forme)




Tous droits réservés © Claude Lachapelle / Mars 2020


Poème posté le 17/03/20 par Claudel


 Poète
Claudel



Sa carte de visite Cliquez ici pour accéder à la carte de visite de l'artiste (Sa présentation et l'ensemble des ses créations)





.